Je jugeais les gens qui se disaient empathes. Je trouvais ça facile comme excuse : « Je suis empathe, faites-moi pas chier, ma vie est terrible, ouiiiiiinn ».

Je sais je suis dure, imaginez comment je suis dure avec moi-même!

Durant mes 4 années de burn-out spirituel, je me suis regardée en face car ça n’allait pas. Je vous mets en contexte. Je suis toujours fatiguée, j’ai la mèche très courte (une façon gentille que je suis irritée, irritable et en colère très souvent), mon humeur est pire que des montagnes-russes, je ne peux plus lire à cause d’un manque de concentration chronique et ma mémoire, on en parle pas. Je ne parle pas trop non plus de TOUT ce qui m’affecte tous les jours : chaque son, la lumière, les gens, mes pensées… c’est un constant Overload. J’ai aussi connu les pires détresses psychologiques. On m’a diagnostiquée avec un trouble anxieux, un trouble d’attention et dernièrement, on parlait de trouble de personnalité. Jusqu’à temps que je prenne le téléphone et qu’on me dise : tu es hypersensible et empathe ma grande! 

Sur le coup, j’ai roulé des yeux. Pas encore ça! Je suis épuisée de me faire dire que je suis hypersensible, que tout m’affecte, même ce qui ne m’appartient pas! Pourtant. Une petite voix à l’intérieur de moi m’a dit de ne pas ignorer ceci. J’ai donc effacé tout jugement de mon esprit et j’ai commencé à lire sur le sujet de l’empathie.

Si j’avais su… c’était si simple pourtant. J’avais la réponse à mes réflexions, l’étiquette à mes folies, à ma santé mentale défaillante : je suis empathe! Ça explique tant. Le fait que j’ai vécu mon burn-out en même temps que la dépression nerveuse de ma douce moitié. Personne ne m’a obligé à ressentir sa dépression mais c’est ainsi. Le fait que ma colère excessive provient souvent de situations ou d’émotions de d’autres personnes et qui ne m’appartiennent pas. Le fait que pendant mon burn-out spirituel, j’étais incapable de parler aux gens. Avant j’étais très sociable. Maintenant, je recommence à peine à reparler aux gens. Leur écrire, leur téléphoner, me demande une très grande énergie. Parce que l’énergie m’a quitté à force de la donner.  Je n’ai pas envie d’étiquettes apposées par les psychiatres pour entrer dans les statistiques. Je n’ai pas envie de me faire dire que c’est normal et commun. Oui, c’est commun d’être folle. Dans le monde où on vit, je le conçois! Mais si je n’avais pas parlé de ceci à deux âmes charitables, j’aurais continué à penser qu’il y a une explication scientifique pour tout et j’aurais pensé devant un fait important : je suis empathe.

Vous voulez en savoir plus? Voici les caractéristiques d’une personne empathe après lecture et réflexion :

  • Une tendance à cacher sa vulnérabilité et son hypersensibilité par peur d’être vu comme faible, inapte et non-productif
  • Une capacité à guérir naturellement : par la parole, le toucher ou l’énergie
  • Une capacité souvent inconsciente à ressentir/absorber les vibrations des autres, des lieux et même des dimensions
  • Une intuition si grande que l’on peut prendre des décisions éclairées grâce à elle
  • Des facultés médiumniques/psychiques qui se développent rapidement (et qui se « referment » aussi)
  • Un besoin d’être seule très souvent, à un point de ne pas fonctionner sur le marché du travail
  • Souffre d’anxiété débilitante, de troubles de l’humeur et de fluctuation de l’énergie
  • Hypersensibilité et hypersensitivité (des émotions et des 5 sens)
  • Une sensation de devenir fou par moment… souvent
  • Grande capacité à lire les autres, à en détecter les mensonges et les secrets
  • Un grand sentiment d’être différent et de venir d’ailleurs
  • A souffert d’intimidation durant l’enfance et/ou l’adolescence
  • Une tendance à attirer les personnes néfastes et à être naïf
  • Une sensation de vouloir faire plus pour le monde et d’accomplir une mission importante
  • Une capacité à se guérir rapidement grâce à la nature
  • Ils aiment profondément les gens

Et vous, êtes-vous empathe?

Recevez les nouveautés par courriel!

Complétez le formulaire afin de recevoir toutes les nouveautés du site Ad Nostra : Vers les étoiles.

Vous êtes bien abonné(e) à la liste!

Pin It on Pinterest