Comprendre que je suis une empathe fut une des prises de conscience récente et déterminante.

Depuis des semaines, j’étudie les informations cognitives. J’analyse surtout les effets des énergies des autres (quand je parle des autres ce sont les humains mais aussi les animaux et les lieux) sur mon comportement et mon humeur. Ce que j’y découvre est fascinant car toutes mes observations sont directement connectées à mes réflexions à propos du principe essentiel « Tout, dans l’univers, est vibration« .

Mon être, qui est aussi vibration, en attire d’autres. Probablement, des vibrations similaires. Une vibration influence la mienne (ou les miennes) de façon néfaste ou de façon bienfaisante. Je crois que le degré d’empathie est différent d’une personne à l’autre. Certaines personnes ne ressentent pas les effets de ces vibrations comme d’autres qui les ressentent trop. Moi, je les ressens toujours, les subis jours et nuits. Il y a des avantages à tout cela, on ressent intensivement une quantité incroyable de vibration différente tous les jours et on accumule une quantité d’informations très importante.  Faire des lectures divinatoires sur demande me demande une énergie énorme car j’ai trop d’informations plus ou moins utiles qui me bombardent et qui ne me sont pas d’une utilité mais d’un autre côté, j’ai des bribes d’informations vraiment intéressantes sur les gens comme, je détecte le mensonge, la souffrance et la détresse. Pas que je suis masochiste mais ressentir l’aspect moins lumineux d’une personne permet de mieux comprendre les gens, ce qui peut être utile dans la vie quand même 😉

Être empathe est surtout, une révélation. C’est un mot qui explique des phénomènes intenses chez soi qui ne peuvent s’expliquer autrement. C’est de recevoir plutôt qu’émettre. C’est être de l’eau plutôt que tu bois. C’est de se lever le matin et ne pas savoir comment l’humeur sera. C’est de se sentir vulnérable et de sentir le besoin de créer une énorme forteresse. C’est parfois de se sentir seul parce que les autres ne comprennent pas. Et comment comprendraient-ils, personne ne comprend.

Étant donné que mes observations sont multiples, je préfères vous les partager en liste. Je pourrais écrire un livre tellement il y a de choses!

5 faits vécus de ma vie d’empathe :

  • J’entends et ressens l’énergie collective des villes. À un point d’en devenir malade.
  • L’intuition est tellement forte mais très sporadique. Ça fait des événements cocasses comme moi qui raconte comment je vois un membre de ma famille mourir et apprendre le jour même qu’il est atteint de la même maladie.
  • J’ai été dépressive les années de la dépression de ma douce moitié. Et la majorité de ses maux, je les développe aussi.
  • Je réussissais souvent mes entrevues professionnelles car je sais toujours quoi dire pour plaire. Le problème pour moi était de conserver mes emplois 😉
  • Je vis toujours dans l’impression qu’on m’épie car je ressens la présence de mes voisins. Depuis que je suis en campagne, je le réalise grandement.
  • Je fais parfois des crises de sensory overload

Et vous, avez-vous des faits vécus? 🙂

Recevez mon ebook gratuit "3 signes qui vous indiquent que vous vivez un éveil"

Complétez le formulaire afin de recevoir toutes les nouveautés du site de L'empathe philante : Vers les étoiles.

Vous êtes bien abonné(e) à la liste!

Recevez mon ebook "3 signes qui vous indiquent que vous vivez un éveil"

Recevez mon ebook "3 signes qui vous indiquent que vous vivez un éveil"

Complétez le formulaire afin de recevoir toutes les nouveautés du site par courriel!

Vous êtes bien abonné(e) à l'empathe philante : Vers les étoiles!

Pin It on Pinterest