according to wicca

Dans les dernières années, je découvre le côté moins glorieux de la Wicca en tant qu’art de vivre et ce, à un point que je m’en suis dissociée.

Ce qui me dérangeait dans ce côté moins agréable? La notion que cette voie spirituelle est un art de vivre.  Je m’explique.

Comprenez-moi, j’adore le fait d’adopter des nouvelles habitudes de vie associées à une spiritualité. Je suis la première à être tombée dans le piège de « J’adopte une spiritualité et donc toutes mes habitudes changent pour s’harmoniser à elle ». Vous me direz sans doute « c’est quoi le problème là-dedans? ». Le problème est que j’y vois un manque d’authenticité. Parfois, souvent, on adopte une nouvelle spiritualité et on veut que le monde le sache. On change notre façon de voir les choses, on change comment on s’exprime, on change notre façon de s’habiller, juste pour être en lien avec ce que l’on croit.

« According to Wicca » comme on dirait en anglais.

Être, agir, penser « according to Wicca » ou « according » à une autre voie, peu importe, peut et est malheureusement associé à l’ego. L’ego qui prend trop de place et qui a besoin du regard des autres et de la validation : « Regardez-moi, je suis différente, je suis marginale car je pratique la sorcellerie. Regardez-moi, je porte du linge marginal, je porte un énorme pentacle et je suis féministe, de gauche bla bla bla.« . Ça semble terriblement stéréotypé ce que je vous confie mais en fait, c’est beaucoup plus insidieux que ça. J’utilise des grandes phrases pas très nuancées pour tenter de dire que personne n’est à l’abris de ce phénomène et que je me suis moi-même perdue dedans. Les gens sont très bons pour jouer des rôles, d’agir, parler et penser parce que l’on s’attend à ce que nous agissons, parlons et pensons ainsi. Et la première personne qui s’impose ceci est nous-même.

Ce n’est pas parce que je n’ai pas d’identité ni de personnalité. Je suis humaine, tout simplement et quand nous sommes humain, on tombe dans les pièges de l’ego qui nous éloigne de la raison véritable d’un cheminement spirituel : la quête de soi. Ironiquement, ce besoin de faire de notre spiritualité un art ou un mode de vie à tout prix, est à l’opposé de la quête de soi. C’est ainsi que je l’ai vécu : j’ai joué un rôle parce que je devais agir comme on s’y attendait.  Si vous saviez le nombre de fois qu’on m’a dit – et par des amis que je croyais proches en plus – « tes agissements ne sont pas dignes d’une grande prêtresse » ou « tu ne peux pas dire ça, tu es wiccane ». À force de jouer un rôle, j’y ai cru très fort, à un point qu’il n’existe que ce rôle et plus rien derrière et que j’étais hautement attachée à ce rôle, à cet ego. Et j’y ai été attaché à un point que le détachement fut horrible.  Je suis d’ailleurs la preuve vivante que personne n’est à l’abris de l’attachement à l’ego, PERSONNE. Et oui j’ai cru en être à l’abris.

Ce qui m’a réveillé de mon obsession à jouer un rôle et à vivre une spiritualité parfaite est le bouddhisme. Vous avez un souci avec l’ego et l’attachement? Retournez-vous vers les enseignements de Bouddha et appliquez-les sérieusement à votre spiritualité. Sans blagues, chacun fait à sa manière. Pour moi ce fut le bouddhisme mais ça aurait pu être n’importe quelle sagesse qui vibrait avec ce que je vivais. J’ai lu sur la vie de Bouddha et ça m’a parlé. J’ai appris que tout est éphémère même moi, la vie, la Terre. Si mon rôle n’était plus, qui étais-je? Je suis allé à la rencontre de moi-même et je n’ai pas tout aimé.

Bref, la leçon de cette histoire c’est que le but ultime d’un cheminement spirituel n’est pas les rôles que nous jouons, ce que nous achetons, ce que nous prêchons. Le but c’est de se regarder en face, de grandir, d’aimer qui nous sommes peu importe et d’utiliser chaque occasion et chaque situation pour évoluer. Et j’avoue bien sincèrement que je croise trop de monde qui vise ce but. C’est pour cette raison que j’ai pris la décision de replonger dans la Wicca et de voir comment elle peut contribuer à ma quête de soi. Et jusqu’ici, je dois avouer que c’est la voie spirituelle qui m’apporte le plus de solutions concrètes à mes soucis de femme contemporaine aux multiples défis 😉

Je vis la Wicca according to me.

Recevez les nouveautés par courriel!

Complétez le formulaire afin de recevoir toutes les nouveautés du site Ad Nostra : Vers les étoiles.

Vous êtes bien abonné(e) à la liste!

Pin It on Pinterest