L’anxiété est comme une pieuvre. C’est ainsi que je la vois, avec ses multiples tentacules qui vont partout dans notre être, affectant notre vie entière, silencieusement.

Je souffre d’un trouble d’anxiété généralisé depuis toujours et j’ai reçu mon diagnostique il y a moins de 10 ans. Aujourd’hui, j’ai pris la décision de ne plus lui faire la guerre et d’apprendre à l’aimer comme si l’anxiété est une partie de qui je suis. Car c’est le cas! Je ne serais pas qui je suis aujourd’hui sans cette anxiété.

Alors pour illustrer mon article d’aujourd’hui, je vous présente DAME ANXIÉTÉ :

Cette dame nous paraît hideuse, sournoise et discrète au début alors on fait comme tout le monde : on l’ignore et prie secrètement qu’elle ne se présente pas à nous. La chose qu’on ne peut nier c’est qu’elle sort de son trou dans des moments où on ne veut surtout pas : durant des rassemblements familiaux, des soirées agréables entre amis, le lundi matin dans les transports en commun ou pendant une rencontre professionnelle importante. On fait tout pour la camoufler et ELLE ne veut que s’exprimer.

Alors elle s’exprime.  Car je lui donne maintenant ce droit. Et je prend conscience qu’elle existe pour m’aider : m’aider à gérer des situations ingérables tel un mécanisme de défense. Aussi bien travailler ensemble dans ce cas.  Ceci dit, travailler avec cette dame n’est pas facile. C’est un travail sur soi au quotidien et un éternel apprentissage.  Je ne prétend pas avoir LA solution mais mes années de travail ont donné ceci : 3 trucs pour apprendre à vivre avec Dame Anxiété.

Se faire plaisir

3 trucs pour apprendre à vivre avec Dame Anxiété

Lorsque j’ai une « crise » d’anxiété (lorsque l’anxiété est très sévère), j’ai tendance à m’enfoncer dedans. Je m’isole, garde le silence et devient une loque humaine. Autrement dit, je fais ce qu’il ne faut pas faire pour me punir. Les personnes anxieuses sont les personnes qui se sentent le plus coupable et pour tout.  Ça va jusqu’à l’auto-punition. C’est simple : il faut faire le contraire en démontrant de l’indulgence et de la compassion pour la personne que nous sommes et donc, se faire plaisir. Vous me direz sans doute que c’est difficile de démontrer de la compassion envers nous-même et je suis d’accord avec vous. Mais il faut apprendre à le faire, c’est la base. Et ceci commence par faire des choses qui nous plaisent même si c’est un effort. SI vous arrivez à faire UNE chose qui vous fait plaisir durant une crise, déjà, vous verrez une amélioration… mais il faut aussi se dire qu’on le mérite, c’est le but.

Bouger

3 trucs pour apprendre à vivre avec Dame AnxiétéJe vois déjà des yeux qui roulent d’exaspération.  Vous me direz sans doute que Dame Anxiété nous épuise et nous handicape. Je suis d’accord! Je peux même vous confier que je suis paresseuse, que je déteste l’exercice physique et que j’ai même un surpoids. Mais me voilà convaincue : l’exercice physique fait des miracles. On s’entend : je ne m’entraîne pas ni ne suis en forme mais j’ai trouvé MA façon d’en faire en allant promener le chien de deux à trois fois par jour. Depuis mon déménagement, je n’ai plus de cours clôturée alors plus d’excuses. Je suis contrainte d’aller marcher mes chiens et je dois admettre péniblement que l’exercice physique fait toute la différence. J’arrive à cesser l’escalade vers l’anxiété, à mieux me concentrer, à réfléchir calmement après mes promenades. Je vois tellement la différence depuis deux mois que je trouve mes journées difficiles si je saute une promenade.

Respirer

3 trucs pour apprendre à vivre avec Dame AnxiétéJe ne respire pas bien. Un cerveau mal oxygéné empire l’anxiété. Alors je me donne des trucs pour prendre conscience de ma mauvaise respiration et prends le temps de respirer profondément pendant quelques minutes, jusqu’à temps que je me sens mieux. La respiration permet de vivre dans le moment présent, d’empêcher l’escalade vers l’anxiété et de focuser sur une seule chose. S’il le faut, collez une note quelque part, chez vous, pour ne pas oublier de respirer 😉

J’avais débuté cet article avec 5 trucs et me suis même demandé si je devais pas faire 10 trucs. Après, je me suis dit que c’était trop. On s’en met trop sur les épaules. Et honnêtement, si vous arrivez à faire ces trois choses juste une fois, vous aurez séduit Dame Anxiété et je dormirai plus tranquille.

Et vous? Quels sont vos trucs? Et arrivez-vous à collaborer avec Dame Anxiété? 😉

Recevez les nouveautés par courriel!

Complétez le formulaire afin de recevoir toutes les nouveautés du site Ad Nostra : Vers les étoiles.

Vous êtes bien abonné(e) à la liste!

Pin It on Pinterest